C’est un automne sous le signe de l’humour qui s’annonce dans les salles lavalloises de [co]motion. Que ce soit la Salle André-Mathieu, le Théâtre Marcellin-Champagnat ou la Maison des arts de Laval, les humoristes québécois y seront bien représentés. Vous retrouverez des grands noms, mais aussi de nouveaux visages. Voici un survol de ce qui vous attend en matière d’humour pour les prochains mois. Vous aurez l’embarras du choix pour vous dilater la rate!

L’automne s’ouvre avec un des chouchous du public québécois, Philippe Bond. L’humoriste lauréat de l’Olivier de l’année 2012 viendra présenter son second one-man show, intitulé Philippe Bond 2, au Théâtre Marcellin-Champagnat le 29 octobre.

Avec novembre viendra Guillaume Wagner qui présentera son spectacle, Trop humain, une réflexion humoristique sur la bêtise humaine, à la Salle André-Mathieu, le troisième du mois. Le lendemain, toujours à la Salle André-Mathieu, après une absence de deux ans, Maxim Martin fera son retour sur scène avec son nouveau spectacle solo. Le 4 et 5 novembre, au Théâtre Marcellin-Champagnat, Peter MacLeod débarque avec Libre – Sexe, argent… et vérité, un spectacle où il sera question de tous les tabous. Pour son premier one-man-show, pendant lequel il se moquera des travers de notre société, Olivier Martineau occupera la Salle André-Mathieu le 5 novembre. Le 10 novembre, à la Salle Marcellin-Champagnat, Philippe Laprise présentera Plus sexy que jamais pour lequel il a déjà vendu plus de 100 000 billets.

Toujours au mois de novembre, le 11 et le 12, Dominic Paquet s’installera pour deux soirs au Théâtre Marcellin-Champagnat avec son spectacle Rien qu’s’une gosse dans lequel il montre, encore une fois, le phénomène qu’il est sur scène. Le youtuber PL Cloutier part en tournée pour fêter son anniversaire, il s’arrêtera le 18 novembre à la Maison des arts de Laval où vous êtes conviés à venir faire le party avec lui. Couronné par le Prix Victor – Révélation Juste Pour Rire, Simon Gouache sera en rodage de son premier spectacle solo à la Salle André-Mathieu le 19 novembre. Femme ta gueule c’est le nom du premier one-woman-show de Mariana Mazza et, heureusement, c’est ce qu’elle ne fera pas le 22 novembre ainsi que le 29 et 30 décembre à la Salle André-Mathieu. Le mois de novembre se conclura avec Seul comme un grand, le spectacle haut en couleur de Mario Tessier, le 25 et 26 à la Salle André-Mathieu.

Le premier du mois de décembre, au Théâtre Marcellin-Champagnat, Alexandre Barrette s’amènera avec son spectacle Imparfait dans lequel il se montre plus humain que jamais. Toujours au même endroit, vous pourrez voir, le 3 décembre, Boucar Diouf qui portera le chapeau d’humoriste et de docteur en biologie dans Pour une raison X ou Y. Le 4 décembre, à la Salle André-Mathieu, François Bellefeuille y poursuivra la tournée de son premier spectacle solo qui a déjà été vu par 230 000 spectateurs. Quant à lui, P-A Méthot occupera le Théâtre Marcellin-Champagnat le 9 et 10 décembre avec son spectacle Plus gros que nature. De son côté, Jean-Michel Anctil revient sur les planches, le 16 et 17 décembre à la salle André-Mathieu, avec son très attendu quatrième one-man-show Je4n-Michel.

Pour plus d’informations sur ces spectacles et pour vous procurer des billets, consultez le site de [co]motion.