ON AIME la plume acérée de l’auteure et le regard allumé du metteur en scène.

Jade fait des listes et des rencontres sur Internet pour trouver un sens à sa révolte. Antigone, sa meilleure amie morte dans une pièce écrite il y a 2 500 ans, tente désespérément de faire jouer sa tragédie à la troupe de théâtre de l’école. Inès, la mère de Jade, erre comme un fantôme dans leur maison de banlieue. Antioche, c’est l’histoire de trois filles emmurées vivantes qui décident de fuir vers l’avant. Et surtout, d’une rencontre improbable dans la ville d’Antioche, en Turquie, là où tout pourrait encore changer.

Antioche explore le phénomène de la radicalisation et pose des questions essentielles : Comment naît la colère ? Jusqu’où peut nous mener la soif d’absolu ? L’Ailleurs n’est-il jamais qu’une utopie ? Et… si nous vivions dans une tragédie ?

« On pense que le monde évolue, mais c’est aussi pire qu’il y a 2 500 ans. T’es mieux de marcher les fesses serrées pis de te conformer aux règles de la Cité sinon, bang, on t’emmure. C’est pas juste. » - Antigone

Auteure Sarah Berthiaume
Mise en scène Martin Faucher
Distribution Sharon Ibgui, Sarah Laurendeau, Mounia Zahzam
Assistance à la mise en scène Emmanuelle Kirouac-Sanche
Scénographie Max-Otto Fauteux
Lumière Alexandre Pilon-Guay
Costumes Denis Lavoie Son Michel F. Côté Vidéo Pierre Laniel
Direction technique Marylin Gagnon
Direction artistique Mario Borges, Joachim Tanguay. bluff.qc.ca

Durée 90 minutes