UN ESCROC BIEN-AIMÉ !

ABONNEZ-VOUS ICI ! 

Au sommet de sa carrière, après avoir écrit de grands textes comme L’École des femmes, Le Misanthrope et Tartuffe, voici que molière décide de revenir aux traditions à la source de son art : la farce et la comédie italienne. et il s’y donne à cœur joie : coups du sort, coups de bâtons et coups de théâtre ! Carl Béchard, maître-ès-comédie, avait mis en scène un ébouriffant Malade imaginaire. Il s’empare cette fois-ci du plus drôle des molière pour en faire un spectacle qui rit plus vite que son ombre avec l’inestimable complicité de Benoît Brière en Géronte et d’André Robitaille, qui fait – en n ! – un retour au théâtre pour incarner le plus scapinesque des Scapin!

À Naples, où se passe l’action, il y a deux spécialités : la pizza et les mauvais garçons. Octave et Léandre, deux fils de famille un rien empotés, se sont mis les pieds dans les plats avec des histoires d’amour pendant que leurs pères étaient en voyage d’affaires. Or – panique ! – les papas sont de retour. Heureusement, Léandre a comme valet un repris de justice merveilleusement débrouillard nommé Scapin, qui passe à l’action : mensonges, escroquerie, intimidation, violence, rien n’est à son épreuve. Tout ce mal, évidemment, mènera au bien général, au triomphe de l’amour et à la prospérité des familles!

 

De Molière
Mise en scène Carl Béchard
Distribution Simon Beaulé-Bulman, Marie-Ève Beaulieu, Carol Bergeron, Benoît Brière, Patrice Coquereau, David- Alexandre Desprès, Marcelle Hudon, Sébastien René, André Robitaille, Catherine Sénart, Tatiana Zinga Botoa
Conception Geneviève Lizotte, Marc Sénécal, Marcelle Hudon, Erwann Bernard, Bernard Bourgault, Huy Phong Doan, Normand Blais, Carol Bergeron, Jacques-Lee Pelletier
Assistance à la mise en scène Claude Lemelin
Production Théâtre du nouveau monde