Docu-fiction - 90 minutes, sans entracte
Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

On aime ce spectacle fascinant et émouvant, qui pose des questions importantes sur l’imputabilité. Quand frappe la tragédie, qui faut-il montrer du doigt?

Un cheminot québécois, un assureur américain et un chercheur néo-zélandais portent le même nom : Thomas Harding. En apparence, ils n’ont rien de plus en commun… jusqu’au 6 juillet 2013. Cette nuit-là, un train qui déraille fait exploser une ville. Surgissent alors les rails invisibles qui relient leur vie et les attachent les uns aux autres.

Inspirée par la matière documentaire d’existences marginales ou ordinaires bien réelles, Alexia Bürger conçoit des fictions qui remettent en question le conformisme et la part de responsabilité des individus face au dérèglement du monde.

Ce spectacle a été créé au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui au printemps 2018, puis repris au Théâtre la Bordée en 2019 et au Théâtre Jean-Duceppe en 2020. Une importante tournée a lieu cette saison.

Alexia Bürger a remporté le prix Meilleur texte Montréal 2018 aux Prix de la critique, décernés par l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT).

Texte publié chez Atelier 10

Texte et mise en scène : Alexia Bürger
Assistance à la mise en scène : Stéphanie Capistran-Lalonde
Conseil dramaturgique : Fanny Britt
Interprétation : Paul Ahmarani, Normand D’Amour et Rémy Girard
Éclairage et vidéo : Mathieu Roy
Musique : Nicolas Basque et Philippe Brault
Décor : Simon Guilbault
Costumes : Elen Ewing
Assistance aux costumes : Chantal Bachand et Robin Brazill
Maquillage et coiffure : Sylvie Rolland-Provost
Conseil au mouvement : Catherine Tardif
Direction technique et sonorisation en tournée : Alexandre Brunet
Éclairage et vidéo en tournée : Julie-Anne Parenteau-Comfort
Photo : © Valérie Remise

 

Site Internet de la compagnie | Maison des arts de Laval
Arrivez plus tôt et visitez les expositions de la Salle Alfred-Pellan