Amère America

Alors que la scène musicale québécoise vit des jours sombres, en novembre 1988, Luc De Larochellière lance à la face du monde son tout premier long jeu… Amère America. Immense, le disque le porte en vedette populaire. Les radios commerciales tournent en boucle ses redoutables brûlots pop (Chinatown Blues, La route est longue, Amère America) et 50 000 copies s’envolent. Le disque récoltera 3 Félix au Gala de l’ADISQ. Trente ans plus tard, improbable et inespéré happening, il remonte sur scène auprès de sa désinvolte et surdouée bande de l’époque pour en jouer l’intégralité et célébrer sa réédition, en vinyle.

Site officiel