Martha Saenz de la Calzada
En collaboration avec Circuit Paroles Vivantes
Conte
55 minutes

1914, Victoria et ses enfants se retrouvent dans un wagon aménagé pour eux, sur les rives de la Wabakin. Roméo, son mari, n’a pas eu le temps de finir la maison. En attendant, ils habiteront dans un wagon sur une side-line. Comment survivront-ils, seuls, au milieu de la forêt abitibienne? Marie et ses enfants, des Anicinabés, prendront soin d’eux. Intégrant des notions sociohistoriques locales, Sur les rives de la Wabakin raconte les transformations et les répercussions qu’a entraînées l’occupation du territoire.

Marta Saenz de la Calzada a quitté l’Espagne franquiste en 1969 pour s’installer au Québec dans la lointaine Abitibi. Le théâtre, la poésie et le conte sont au cœur de sa vie. Ses récits témoignent d’un grand intérêt pour l’autre, l’immigrant, le déraciné.

Crédits

Texte et interprétation Marta Saenz de la Calzada
Jumelage en résidence de création Robert Seven Crows Bourdon
Mise en scène et coaching Pascale Charlebois
Résidence de création jumelage avec Robert Seven Crows Bourdon, artiste métissé de sang acadien et mi’gmaq
Conseillère sur les Anicinabés Émilie Mowatt de la communauté Anicinabé de Pikogan
Crédit photo © Damian Seiqueiros

Maison des arts de Laval | Site web | Visitez les expositions de la Salle Alfred-Pellan